cancha de tenis 1.jpg

LA RÉOUVERTURE DES ÉCOLES DE TENNIS EST AUTORISÉE EN PHASE 1.

Modifications des mesures de pratique sportive dans les PHASES 1 et 2.

Ce samedi, une nouvelle disposition du ministère de la Santé a été publiée (arrêté SND / 440/2020, du 23 mai) qui affecte de manière significative la pratique du sport dans les PHASES 1 et 2 de désescalade par COVID-19. À partir de ce lundi 25 mai, les restrictions existantes concernant les entraînements et les cours collectifs dans les sports ne nécessitant pas de contact physique sont assouplies.

Selon ce changement, à partir de la PHASE 1, la pratique du double sera autorisée. Aussi la reprise des cours collectifs et des écoles dans les clubs et centres sportifs, en respectant la limite maximale de 10 personnes par piste, ainsi que les mesures de sécurité et d'hygiène établies par les autorités de santé bien connues, notamment la distance minimale de sécurité des Au moins deux mètres en tout temps.

Cette modification n'affecte que les installations extérieures, donc la pratique sur les courts intérieurs introduite par la PHASE 2, est limitée au tennis individuel et aux cours avec un maximum de deux joueurs par court, supervisés par un entraîneur autorisé par le club ou l'entité sportive.

Dans le cas de la Fédération Basque de Tennis (FVT), la mobilité interterritoriale est autorisée entre les communes voisines avec un trafic régulier pour les activités socio-économiques, y compris les sports professionnels.

En PHASE 2, les plages permettront l'utilisation de douches et bains de pieds extérieurs, de toilettes, de vestiaires et d'autres services publics similaires. Son occupation maximale sera d'une personne, sauf dans les cas de personnes qui pourraient avoir besoin d'assistance, auquel cas elles pourraient avoir leur compagnon.

Nous joignons la communication n ° 5 de la RFET sur ce nouveau changement réglementaire

antomiramos.jpg

PROCÉDURE DE RETOUR À LA PRATIQUE DU TENNIS DE PLAGE

Déclaration sur la procédure à suivre lors de la désescalade de la crise COVID-19

La Fédération royale espagnole de tennis (RFET) a publié une déclaration pour répondre à de nombreuses questions qui se sont posées sur la légalité de la pratique de sports dans les zones de plage en PHASE 1.

La réglementation actuelle et les recommandations de la RFET sont les suivantes:

  • Dans toutes les villes côtières, et donc, avec un accès à la plage compris comme espace naturel, il est permis de faire du sport individuellement aux heures fixées par le gouvernement (6-10 et 20-23 h.). Les athlètes de catégorie DAN (athlètes de haut niveau) seront exclus, car ils n'auront pas d'horaires flexibles.

  • Concernant les horaires des moins de 14 ans, la loi autorise la pratique du sport entre 12h et 19h.

  • Pour le moment, seuls les jeux individuels ou les cours particuliers avec un étudiant et un technicien seront autorisés. Chaque praticien peut être accompagné de son entraîneur afin de diriger et contrôler la séance d'entraînement de l'athlète. Le technicien de l'athlète qualifié DAN (athlète de haut niveau) doit être accrédité par une autorisation délivrée par la RFET. Pour le reste des techniciens, la présentation de l'actuelle licence fédérale suffira. Dans les deux cas, les athlètes et les techniciens doivent respecter les plannings établis par l'arrêté SND / 399/2020 du 9 mai qui établit le plan de transition vers la nouvelle normalité en phase 1, notamment dans son art. 41.

  • Considérant que chaque conseil municipal ou autorité locale détient les pouvoirs sur l'utilisation publique de ses plages comme espace naturel, cet organisme, dans le cas où il se trouve dans la PHASE 1 de la désescalade COVID-19, peut autoriser l'utilisation de la plage pour la pratique du tennis plage, en observant, à tout moment, les règles sanitaires et de séparation entre les pratiquants établies par la loi.

  • La RFET, compte tenu de la confusion causée par COVID-19, recommande que les associations ou clubs sportifs qui souhaitent utiliser la plage pour leur entraînement sportif, adressent les demandes pertinentes aux autorités locales qui seront compétentes pour décider si l'espace public sur la plage peut être utilisé pour pratiquer le Beach Tennis.

  • Dans tous les cas, les distances sociales doivent être respectées, ainsi que les règles d'hygiène et de sécurité. Des protocoles internes seront établis pour la manipulation, le montage et le démontage des courts de Beach Tennis, où sera marqué le processus de nettoyage des clubs, des lignes, des piquets, etc.

  • Les athlètes ne se salueront pas et changeront de côté pour les zones opposées.

  • Cette communication sera mise à jour au fur et à mesure que les autorités compétentes établiront l'ouverture de nouvelles phases dans la désescalade.

  • Il est important de maintenir des mesures d'hygiène, avec du lavage des mains et des équipements sportifs avant et après la pratique sportive.

La communication complète peut être téléchargée dans le document joint à ces informations.

wch.3.jpeg

LE GUIDE DU TENNIS EN FAUTEUIL ROULANT

Nous continuons notre série de contenus sur le tennis en fauteuil roulant

Le tennis en fauteuil roulant a été fondé en 1976 lorsque Brad Parks a frappé une balle de tennis pour la première fois en fauteuil roulant et a réalisé le potentiel de ce sport. L'ancien skieur acrobate Parks a subi une blessure qui l'a laissé paraplégique, mais il a rencontré l'athlète en fauteuil roulant Jeff Minnenbraker pendant sa rééducation et les deux ont commencé à discuter des possibilités du tennis en fauteuil roulant.

Au début des années 1980, la National Wheelchair Tennis Foundation (NFWT) a été formée avec Brad Parks, David Saltz, Jim Worth et Dave Kiley comme premier conseil d'administration.

L'Association des joueurs de tennis en fauteuil roulant a été créée l'année suivante et le premier "Circuit du Grand Prix" a été créé, composé d'une série de quatre événements majeurs dans différentes villes des États-Unis.

La France est devenue le premier pays d'Europe à lancer un programme de tennis en fauteuil roulant en 1982. Des joueurs professionnels français populaires tels que Yannick Noah et Henri Leconte ont participé à des expositions de haut niveau où un joueur de tennis en fauteuil roulant était s'unir avec un partenaire non handicapé.

En 1987, le tennis en fauteuil roulant a été officiellement inclus pour la première fois aux Jeux en fauteuil roulant à Stoke Mandeville, en Angleterre, avec 30 hommes et sept femmes représentant dix nations.

Peu de temps après, l'ITF a été contactée pour aider à développer un organe directeur international pour le tennis en fauteuil roulant, suscitant l'intérêt du directeur du développement de l'ITF, Doug MacCurdy, et de Brian Tobin, vice-président exécutif de l'ITF.

Le lundi 10 octobre 1988, la Fédération internationale de tennis en fauteuil roulant (IWTF) a été fondée lors d'une réunion lors de l'US Open.

Grâce aux efforts de John Noakes de la Fédération internationale des sports en fauteuil roulant Stoke Mandeville (ISMWSF), avec Doug MacCurdy et Eichii Kawatei du comité de direction de l'ITF, une démonstration de tennis en fauteuil roulant a été incluse dans le Jeux paralympiques à Séoul, Corée du Sud avec quatre hommes et quatre femmes en compétition. Le succès de cet événement a conduit à inclure le tennis en fauteuil roulant dans les Jeux paralympiques de 1992.

En 1991, NEC est devenu l'un des principaux sponsors de l'IWTF, fournissant des fonds pour formaliser la tournée et le classement de l'ITF en fauteuil roulant, ainsi qu'un certain nombre d'autres programmes.

Le prix en argent a été décerné à l'US Open pour la première fois et les champions du monde de tennis en fauteuil roulant ont été reconnus par l'ITF pour la première fois avec leurs homologues non handicapés.

La première tournée ITF de tennis en fauteuil roulant a commencé en 1992 et comprenait 11 tournois internationaux.

L'ouverture du NEC Wheelchair Tennis Masters a eu lieu à Eindhoven, aux Pays-Bas, en 1994, avec les huit meilleurs joueurs masculins et féminins en compétition.

Le 1er janvier 1998, l'IWTF est devenue pleinement intégrée à l'ITF, faisant du tennis en fauteuil roulant le premier sport pour personnes handicapées à réaliser une telle union au niveau international. L'Association internationale de tennis en fauteuil roulant (IWTA) est formée pour représenter les organes directeurs du tennis en fauteuil roulant dans le monde et l'IWTF est dissoute.

Le premier classement quadruple officiel a été publié en 1998 et pour la première fois un événement quadruple est inclus dans la Coupe du monde par équipes.

En 2000, une division jeunesse a été incluse pour la première fois dans la Coupe du monde par équipe Invacare, et la première épreuve NEC Masters en tennis en fauteuil roulant a été organisée en collaboration avec les NEC Masters à Amersfoort, aux Pays-Bas.

En 2004, la Fondation Johann Cruyff est devenue un partenaire de l'ITF pour le tennis en fauteuil roulant afin de soutenir le développement d'un programme international de tennis en fauteuil roulant pour les jeunes.

Les Jeux paralympiques de Londres 2012, les Jeux paralympiques les plus réussis de l'histoire, ont vu l'événement de tennis paralympique qui s'est tenu à Eton Manor, un nouveau centre de tennis dans le parc olympique, du 1er au 8 septembre. Au total, 112 joueurs de 31 pays ont participé.

La Coupe du monde par équipe BNP Paribas a eu lieu en Asie pour la première fois, lorsque Séoul, République de Corée, a accueilli l'événement phare de l'équipe ITF de tennis en fauteuil roulant.

En 2014, il est devenu le sponsor principal de l'ITF Wheelchair Tennis Tour et Wheelchair Doubles Masters, ainsi qu'un sponsor international des NEC Wheelchair Tennis Masters.

 

Règles du tennis en fauteuil roulant

Étant l'un des sports en fauteuil roulant à la croissance la plus rapide au monde, le tennis en fauteuil roulant s'intègre très facilement avec un jeu sans handicap car il peut être joué sur n'importe quel court de tennis normal, sans modification de taille du terrain ou de la taille des raquettes ou des balles.

Il y a quelques exceptions aux règles du tennis qui ne s'appliquent qu'au tennis en fauteuil roulant. Ceux-ci inclus:

La règle des deux rebonds: les joueurs de tennis en fauteuil roulant ont droit à deux rebonds sur la balle. Les joueurs doivent retourner la balle avant qu'elle ne rebondisse une troisième fois. Le deuxième rebond peut être à l'intérieur ou à l'extérieur des limites du terrain.

Les joueurs perdent également un point s'ils utilisent une partie de leurs pieds ou de leurs membres inférieurs contre le sol ou contre une roue pendant qu'ils servent, frappent une balle, tournent ou s'arrêtent pendant que la balle est en jeu ou s'ils ne peuvent pas garder une fesse en contact. avec le fauteuil roulant en touchant le ballon.

Pour plus d'informations sur les règles du tennis en fauteuil roulant, téléchargez l'application ITF Rule of Tennis. Pour télécharger l'application, recherchez «Règles de tennis» sur Google Play pour les appareils Android ou l' App Store sur les appareils Apple.

Le cours de tennis en fauteuil roulant UNIQLO

Le tennis en fauteuil roulant a une tournée internationale. La tournée de tennis en fauteuil roulant de l'ITF a débuté en 1992 avec 11 tournois internationaux, mais a grandi en taille et en popularité avec plus de 150 événements dans le monde. UNIQLO est devenu le sponsor principal de l'ITF Wheelchair Tennis Tour en juin 2014.

Pour être admissible à la compétition, un joueur doit avoir une incapacité physique permanente liée à la mobilité diagnostiquée médicalement qui doit entraîner une perte de fonction substantielle dans l'un ou les deux membres inférieurs.

Le tennis en fauteuil roulant fait partie des Jeux paralympiques depuis 1992 et des épreuves de tennis en fauteuil roulant ont été disputées dans les quatre tournois du Grand Chelem depuis 2007.